La famille Salmaso

« Un groupe de personnes qui partagent un objectif commun, peut réaliser de grandes choses. Le travail d’équipe est le carburant qui permet aux gens ordinaires pour obtenir des résultats hors.
Il lavoro di squadra è il carburante che permette a persone comuni di ottenere risultati non comuni.

Famiglia Salmaso

Se réunir est un début,rester ensemble est un progrès….
travailler ensemble est la réussite.

Une Histoire typiquement italienne

Raffaele et Giuseppe Salmaso arrivent à Venise en 1951. Ce sont des ans de durs sacrifices, loin de leurs familles, mais qui sont à la base d’une tradition qui continue a caractériser la famille Salmaso. Quelques ans plus tard ils sont rejoints par leurs épouses, Tosca et Savina. Ensemble, ils transforment le petit bar de « ombre e cicchetti » (bar à vin avec des snacks vénitiens) dans le célèbre Restaurant da Raffaele, connu par les Vénitiens et les touristes aussi. Venise devient leur ville d’adoption.

Avec leur passion pour l’hospitalité et pour la restauration, qui à été transmise à leurs enfants Renato, Giovanna, Stefania et Andrea, les membres de la famille Salmaso aujourd’hui gérent leurs activité personnellement: l’Hôtel Ala, situé en position centrale; la Locanda de la Spada, sur le Gran Canal; le Restaurant da Raffaele, sur un typique canal; et la Pension Accademia, suggestive et charmante.

 

HISTOIRE

La “Pensione Accademia”, née comme une demeure patricienne et transformée en ambassade russe à la fin de la Republique Venitienne, est transformée en hôtel en 1948. Au fil des ans la famille Salmaso comprend la valeur historique et artistique du batîment et décide donc de le transformer en un des hôtels les plus agréables de Venise.
En 2018, compte tenu de l’importance de la structure d’un point de vue culturel et historique,
l’hôtel a été reconnu par l’Association des Lieux Historiques d’Italie.

L’écrivain russe Josif Brodsky, prix Nobel de littérature en 1987, était un invité fréquent de Pensione Accademia dans les années 70. Aujourd’hui l’hôtel attire encore nombreux visiteurs et passants de Russie, à la recherche des terres de leur poète bien-aimé. « Villa Maravege » a accueilli l’ambassade russe entre 1783 et 1797, pendant les dernières années de la République Sérénissime. Après la chute de l’État vénitien, le palais a continué à être lié avec la Russie, en devenant un consulat, certainement dans la période entre les deux guerres mondiales, mais, dit-on, aussi au cours du XIXe siècle.
Les poèmes de Brodsky peuvent nous aider à comprendre ce que la Pensione Accademia représentait en temps de guerre:
« Dans le hall, trois femmes âgées tricotent. » Les vieilles femmes, en fait, sont venues ici pour tricoter des chaussettes, faisant ainsi du palais du XVIIe siècle un véritable havre de paix.

Pensione Accademia a été parmi les premiers petits hôtels à être construits dans la ville historique de Venise; « petit » puisqu’à cette époque ils représentaient la seule alternative familiale aux Grand Hôtels de luxe, typique d’une tradition touristique qui a précédé le “boom” des années 1970.
L’hôtel est rapidement devenu une destination chérie par les Lords Britanniques. Pensione Accademia a eu l’honneur d’accueillir les ducs de Kent, cousins de la reine Elizabeth II; l’écrivain Primo Levi, les réalisateurs Marcello Mastroianni et Mario Monicelli, Sir Lawrence Olivier, Tobias Owen et le musicien David Gilmour; plus autres célébrités italiennes tels que l’actrice et comédienne Luciana Litizzetto et le Premier Ministre Mario Monti. Plus récemment, en 2018, l’hôtel a aussi accueilli le Roi et la Reine des Belges.

C’est dit que l’hôtel et sa terrasse ont été le cadre du célèbre film « Summertime » avec Katherine Hepburn. Pensione Accademia et ses jardins sont également un cadre chéri par de grands réalisateurs de films. La porte et la terrasse de devant apparaissent également dans une courte scène du film « Les deux vies de Mattia Pascal » de Marcello Mastroianni; en 2016, Fondamenta Bollani et une partie de la cour ont accueilli le tournage de la série TV « Commissaire Brunetti » de Donna Leon. Nous pouvons également profiter d’une prise de vue aérienne de la villa et de la terrasse dans le film Italian Job (2003) pendant la scène de poursuite des bateaux.

Même du point de vue structurel et architectural, Pensione Accademia réserve de nombreuses surprises. L’hôtel est parmi les rares à Venise à être doté de deux jardins fleuris, l’un sur le front, entre la façade et le canal de San Trovaso, où les clients peuvent prendre le petit déjeuner à l’extérieur; l’autre à l’arrière, orné de fleurs et de plantes, où les clients peuvent se détendre.
Les deux colonnes en marbre de la salle du petit-déjeuner actuelle sont une relique historique: il y a des siècles, elles ornaient la loggia du Campanile de San Marco, construite par le célèbre architecte de la Renaissance, Sansovino. Après l’effondrement de l’emblème de Venise en 1902, on dit que les deux colonnes intactes ont été achetées à la vente aux enchères et réutilisées pour décorer la salle du petit-déjeuner du Pensione Accademia.
La famille Salmaso, avec son talent et son style, a contribué à faire de la Pensione Accademia une perle de Venise.

Occupations de famille